3 critères primordiaux pour bien choisir sa fenêtre PVC

Accueil/Fenêtres PVC/3 critères primordiaux pour bien choisir sa fenêtre PVC

Avant d’acheter une fenêtre PVC, mieux vaut se pencher sur quelques paramètres importants. En effet, attention au rapport qualité / prix. Une fenêtre pas cher peut être synonyme de performances déplorables ; mais elle peut aussi vous réserver de bonnes surprises…

1) Privilégiez une fenêtre PVC direct usine

Quitte à choisir entre deux fenêtres, regardez bien la provenance mais surtout si elle est distribuée en circuit court. En effet, le direct usine est à privilégier lors de l’achat car il réduit les intermédiaires. Vous obtiendrez alors une fenêtre PVC au prix le plus juste sans ajout de frais superficiels.

Direct usine = un circuit de commercialisation court, avec peu d’intermédiaires. La qualité de la menuiserie est préservée tout en gardant un prix correct. C’est vraiment un critère important car il est synonyme de qualité préservée.

2) Le coefficient de transmission thermique (Uw)

Autre paramètre crucial : la question de l’isolation. Elle passe par une fenêtre PVC dotée d’un excellent coefficient de transmission thermique. Plus ce coefficient est proche de 1, mieux la fenêtre isolera. Ainsi, une fenêtre PVC estampillée 1.3 w/m²K sera très isolante permettant ainsi de réduire votre bilan énergétique.
Votre intérieur profitera à la fois d’une bonne luminosité naturelle mais aussi d’une chaleur préservée optimalement.

3) Quel vitrage pour ma fenêtre PVC ?

On retrouve le descriptif d’un vitrage de fenêtre PVC le plus souvent sous la forme détaillé ci-dessous :
4 – 16 – 4 ;

Ces chiffres, donnés en millimètres, représentent :

– pour le premier 4 : l’épaisseur de la vitre côté extérieur
– concernant le second 4 : l’épaisseur de la vitre côté intérieur
–  le 16, quant à lui, représente la lame d’air se trouvant entre les deux vitres ;

Il existe différents types de double vitrage, tous répondant à diverses problématiques. En fonction de la localisation de votre lieu de vie, vous allez déterminer ce qui est le mieux adapté.

Exemple : afin d’éviter la pollution sonore, vous pouvez opter pour une fenêtre PVC à double vitrage phonique ; vous regarderez la classe d’affaiblissement acoustique au préalable, répartie comme suit :

Classe AR1          Classe AR2        Classe AR3           Classe AR4               Classe AR5             Classe AR6

R ≥ 25 dB R         ≥ 28 dB R        ≥ 30 dB R              ≥ 33 dB R                 ≥ 35 dB R                ≥ 37 dB

R s’entend comme l’indice d’affaiblissement acoustique. Ainsi, la classe AR 4 diminue la pollution sonore extérieure de 33 à 35 décibels. Plus le chiffre de la classe est élevé, plus les sons provenant de l’extérieur sont atténués ; en conséquence, moins vous serez gênés par les bruits de la rue.

Il existe également des doubles vitrages prévus pour préserver votre intimité. Vous retrouvez ainsi des vitres granitées ou sablées pour votre fenêtre PVC donnant sur l’extérieur. Cela brouille la vue et permet de préserver votre vie privée.

Enfin, si vos menuiseries sont installées au rez-de-chaussée, vous pouvez opter pour un vitrage sécurisé. Il est dit « retardateur d’effraction » car il est renforcé de telle manière d’empêcher toute tentative d’intrusion.

Double vitrage isolant, qualité du direct usine et vitres adaptées à votre situation : voici les 3 clés pour acheter une fenêtre PVC qui tiendra la route sur le long terme.

2017-05-26T15:08:22+00:00 Mai, 2017|Fenêtres PVC|