Comment réénergiser sa maison ?

Accueil/Baies vitrées/Comment réénergiser sa maison ?

L’hiver est terminé ! Place au printemps ! Il est temps de faire entrer de nouvelles énergies chez vous, après le marasme entraîné par l’hiver. Pas de panique : nous vous proposons de ré-énergiser votre maison sans tout bousculer. Juste quelques petites astuces faciles à mettre en place…

1) Du côté des plantes

Méfiez-vous de certaines plantes considérées agressives en Feng Shui. Toutes celles dont les feuilles prennent la forme d’une épée ou d’un couteau ne sont pas les bienvenues dans un univers zen. De la même manière, les cactus dotés de longs piquants nuisent à l’équilibre intérieur.
De plus, contrairement à ce que l’opinion publique pense, les bonsaïs sont porteurs de mauvaises énergies. À éviter donc.

Toute plante mourante doit être soignée. Enlevez-lui ses feuilles desséchées et arrosez-la pour qu’elle reprenne du poil de la bête. Si elle est trop atteinte, la plante devra être remplacée. En Feng Shui, toute fleur séchée (ou couronne) est associée à la mort.
Afin de profiter au mieux des énergies positives des plantes d’intérieur, vous devrez les installer au Sud-Est. Cette position symbolise la prospérité.

2) Contrecarrer les mauvaises vibrations

-> attention aux angles

A bannir absolument : les angles pointus. Comme pour les plantes, tout ce qui revêt une forme pointue ou tranchante est source de vibrations agressives. Vous devez donc vous arranger pour arrondir les angles.
Choisissez des meubles aux bouts ronds et ne laissez pas les couteaux exposés dans votre cuisine. Préférez les ranger dans un tiroir.

-> les poutres apparentes

Maisons comme appartements relativement anciens possèdent en général des poutres apparentes au plafond. A première vue, elles semblent charmantes et confèrent une touche d’authenticité à l’endroit. Mais en Feng Shui, elles possèdent plutôt une influence négative. En effet, on considère qu’elles divisent l’énergie en deux. Aussi, mieux vaut ne rien placer dessous et surtout pas un lit. Installer un lit sous une poutre apparente entraînerait cauchemars, sommeil agité et fatigue.
Afin de minimiser leur impact négatif, vous pouvez suspendre un mobile ou ajouter de la couleur. Cela renforcera l’énergie dans le bon sens.

-> Les tableaux

Choisissez les tableaux qui ornent vos murs avec soin. Tout ce qui rappelle la tristesse ou l’agressivité est à proscrire : des couleurs sombres, une atmosphère pesante, une image de combat…Mieux vaut miser sur des scènes douces, où l’amour et la lumière envahissent l’espace.

3) L’importance de l’aération

En Feng Shui, l’énergie vitale (le ch’i) doit pouvoir circuler librement. Or, très souvent, elle est entravée par l’empilement de meubles ou tout simplement la désorganisation de l’intérieur (avec une mauvaise gestion de l’espace et du bazar un peu partout).

Il est donc important de dégager le passage au maximum. Il est aussi capital d’aérer : l’air doit être renouvelé, surtout après l’hiver où le chauffage a « pollué » l’air intérieur. 10 minutes par jour suffisent mais vous pouvez largement ventiler en ouvrant toutes vos baies coulissantes pendant 30 minutes une fois le printemps venu.

Cela apportera une touche de vitalité pour votre intérieur.

4) Concernant le lit

Le rôle du lit, c’est bien de recharger nos énergies. Pour qu’il parvienne à accomplir sa mission :
– la tête ou le pied du lit ne doivent pas être dirigés vers une porte ou une ouverture : cela favorise le sentiment d’insécurité et les pertes énergétiques.
– aucun miroir ne doit être placé devant lui car cela fatigue le dormeur ;
– on oublie la fontaine zen dans la chambre même si son écoulement paraît harmonieux pour s’endormir : en réalité, l’eau provoque la fuite de votre énergie vitale.

2018-03-28T14:03:03+00:00 Mar, 2018|Baies vitrées|

Laisser un commentaire