Quels matériaux pour une maison saine ?

Accueil/Trucs et astuces/Quels matériaux pour une maison saine ?

De nos jours, de plus en plus d’architectes tiennent compte des problèmes de santé engendrés par un lieu de vie malsain. Ils choisissent ainsi de privilégier des matériaux « propres », moins nocifs pour la pollution de l’air intérieur.

Ainsi, on a vu se développer de nouveaux venus en matière d’isolation. La laine de bois, la paille, le chanvre, le lin : tous sont satisfaisants du point de vue de l’isolation et bien plus sains comparés aux produits dérivés de la pétrochimie.

Côté construction, voici quelques pistes sur lesquelles vous pencher si vous souhaitez privilégier un environnement sain.

Quels matériaux  pour une maison saine ?

1) Le bois

Si seulement une maison sur quinze en France est élaborée à partir de bois, ce n’est pas le cas partout. En Scandinavie, ce sont 9 maisons sur 10 qui sont conçues dans ce matériau. Au Japon, une sur deux ! Autant dire que le bois est bien perçu et même largement privilégié dans certains pays.

Il faut dire qu’il possède pas mal d’atouts. Nous vous en parlions justement dans un article sur Petite Maison Bois. Matériau sain et recyclable, il contribue au bon fonctionnement de la planète en piégeant le dioxyde de carbone et en rejetant l’oxygène dont nous avons tous besoin.

Beaucoup plus isolant que l’acier ou le béton, le bois met en place des ossatures plaisantes à regarder, offrant du bien-être aux habitants. Couplé à d’autres matériaux écologiques, on obtient une maison saine et surtout peu gourmande en énergie. Aussi, l’association bois / ouate de cellulose offre un confort agréable en intérieur et limite largement la pollution intérieure.

2) La brique classique

Conçue à partir d’argile, elle est connue depuis longtemps. Elle était déjà utilisée dans l’Antiquité afin de construire des bâtiments. Matériau bon marché et facile à poser, son côté naturel séduit.

3) La brique monomur

On parle d’un matériau conçu à partir de terre cuite de bonne épaisseur et pouvant mesurer entre 30 et 50 centimètres. La brique monomur est dotée d’alvéoles remplies d’air. C’est un très bon point, car cela offre au matériau une excellente inertie thermique.

Conséquence : la brique monomur isole bien.

Très résistante, elle est plébiscitée par les maçons qui connaissent sa capacité à perdurer du fait de sa solidité. En effet, elle permet de réaliser des édifices comprenant plusieurs étages. Seul bémol : la brique monomur mobilise pas mal d’énergie pour sa cuisson. Durant plusieurs heures à 1000°C, la cuisson consomme de l’énergie. Mais certains fabricants contournent ce problème en utilisant la biomasse. Ainsi, ils réduisent l’impact environnement.

 

2018-05-18T15:06:39+00:00 Mai, 2018|Trucs et astuces|

Laisser un commentaire