Quel est l’intérêt d’une baie vitrée pour maison passive ?

Accueil/Baies vitrées/Quel est l’intérêt d’une baie vitrée pour maison passive ?

Dans la course au gaspillage d’énergie, il existe de nombreux éléments qui impactent sur les déperditions de chaleur ; la baie vitrée en fait partie. Aussi est-il important de bien réfléchir avant l’achat de votre baie vitrée pour maison contemporaine. Vous voulez un habitat moderne centré sur le côté écologique ? Voici ce que vous devez savoir…

1. La maison passive

Son histoire commence en Allemagne au début des années 90. Le concept veut que la maison soit auto-suffisante au niveau de son système de chauffage. Plus de radiateurs, plus de chauffage au sol : il faut arriver à maintenir une température confortable pour les habitants sans avoir recours à l’énergie artificielle.

L’adjectif « passif » est utilisé dans un contexte positif dans le cas d’une maison passive. En effet, il est connoté habituellement à une image négative (anti-productive) mais dans ce cas-ci, il fait référence au fait de pouvoir se passer d’éléments actifs (comme une pompe à chaleur par exemple) dans la production de chauffage.
La maison passive joue sur des choses immobiles d’où son appellation ; elle mise aussi sur une isolation renforcée et des apports solaires pour réchauffer l’atmosphère intérieure.

2) En quoi la baie vitrée pour maison passive s’inscrit-elle dans cette logique ?

La maison passive nécessite une isolation parfaite. Pour y parvenir, il ne va pas suffire de rajouter de la laine de verre par-ci, par là. Il faut au contraire penser globalement et mettre en place point par point une stratégie pour isoler chaque élément source de pertes calorifiques.

-> Baie vitrée, murs, toits : il faut tout renforcer !

Concernant les baies coulissantes, vous devez être attentif à deux critères : le coefficient de déperdition énergétique (noté Uw) et la présence d’un système de rupture de pont thermique. Un pont thermique entraîne des pertes de chaleur pour tous les éléments intérieurs d’une maison qui sont en contact direct avec l’extérieur. Une baie vitrée en fait partie et doit donc être irréprochable à ce niveau-là pour s’inscrire dans le cadre d’une maison passive.
Son coefficient Uw doit tourner entre 1.1 et 1.6 Wm²K pour vous garantir une excellente isolation. Plus il s’éloigne de la valeur de référence 1, moins votre baie vitrée coulissante isolera.

Au niveau des murs : ils sont sources de pertes de chaleur et doivent eux aussi être bien isolés. Aussi, ils doivent comporter une bonne couche de matériaux isolants (comme la laine de roche).
Votre toiture est également source de fuites calorifiques. Bien souvent, elle est oubliée dans la stratégie de rendre une maison passive. Pourtant, l’isolation du toit est capitale. Elle vient renforcer tout le reste et va permettre de réduire drastiquement les pertes d’énergie.

-> L’étanchéité à l’air d’une baie vitrée pour maison passive

Même si c’est encore un point dont on ne parle pas trop, l’étanchéité à l’air d’une baie coulissante est un élément vital dans la course à la maison passive. Un habitat a beau être bien isolé, si l’air extérieur s’invite chez vous et vient casser la dynamique, votre isolation sera remise en cause.

Le meilleur moyen de vérifier ce point reste de passer la main près de votre baie vitrée, de vos fenêtres et de sentir si un courant d’air circule. Si le froid vous effleure, c’est mauvais signe.
Pour vous équiper d’une baie coulissante étanche à l’air (mais aussi à l’eau et au vent, tant qu’à faire), regardez son classement AEV. Il est indiqué en général dans son descriptif produit.

Ce label vous renseigne sur le niveau d’étanchéité à l’air ( « A »), l’eau ( « E ») et la capacité de votre baie vitrée à résister au vent noté V. Les valeurs minimales constatées en France sont : A2, E4, VA2. Autrement dit, une baie coulissante notée A2, E4, VA2 est d’étanchéité normale. Plus les chiffres montent, mieux votre menuiserie est étanche.

En effet, la classe de l’air démarre à A2 (résistance la plus basse au vent : 80 km / h) et monte jusqu’à A4 (classe la plus résistante avec des vents de plus de 110 km / h) ; celle de l’eau passe de E4 (la moins étanche) à E9a ( classe la plus étanche, résistance renforcée ).
Enfin, le classement pour le vent va de VA2 (résistante pour des vents allant jusqu’à 130 km / h) à VA5, classe dite renforcée (pour des vents très soutenus montant à 210 km / h).

Pour résumer

la baie vitrée pour maison passive doit à la fois posséder un excellent coefficient de déperdition énergétique (compris entre 1.1 et 1.6 W/m²K) et une bonne étanchéité à l’air. Si ces conditions ne sont pas réunies, votre menuiserie sera beaucoup moins efficace dans la course au gaspillage d’énergie.

2017-09-07T14:22:30+00:00 Sep, 2017|Baies vitrées|

Laisser un commentaire