Vos questions : quelle épaisseur de dormant ?

Accueil/Fenêtres PVC/Vos questions : quelle épaisseur de dormant ?

Aujourd’hui, nous avons décidé de traiter d’une question technique que vous nous posez souvent :

Nous avons pensé que vous en parler sur le blog pourrait vous être utile, à savoir : quelle épaisseur de dormant dois-je choisir en fonction de l’épaisseur de mon isolation totale ?

Quelle épaisseur de dormant dois-je choisir ?

Prenons des exemples concrets !

Votre isolation totale fait 140 mm, il vous faut donc un dormant de 140 mm. On retrouve dans l’épaisseur de l’isolation :

  • De la laine de roche ou du polystyrène à hauteur de 120 mm
  • Une plaque de plâtre de 10 mm en général déjà collée sur l’isolant choisi
  • 10 mm de colle pour que la plaque adhère au mur

L’isolation Placostil. Si nous reprenons notre exemple d’une épaisseur d’isolation de 140 mm avec dormant de 140 mm, la composition de l’isolation sera la suivante :

  • L’ossature constituée d’un rail haut et bas, de montants et de traverses mesure en général 50 mm d’épaisseur ; ces éléments métalliques sont pourvus de trous à différentes hauteurs afin de faire passer les gaines des câbles électriques ou les tuyaux PVC semi-rigides pour la plomberie.
  • Une plaque de plâtre de 13 mm d’épaisseur, côté face intérieure de la pièce

Ce qui vous laisse :  140 – 50 – 13 = 77 mm d’isolation possible. Bien souvent, entre les rails et les montants de l’ossature métallique, l’on retrouve des éléments pour renforcer l’isolation de base sans pour autant choisir un dormant plus large.

Les « tapées d’isolation »

Auparavant, la technique de la tapée d’isolation était monnaie courante afin d’adapter les menuiseries en bois, aluminium ou PVC à l’épaisseur de l’isolation choisie. Ce système consiste à rajouter une pièce extérieure qui vient s’emboîter dans le dormant de base, afin de créer artificiellement un cadre plus épais.

Si nous reprenons notre exemple d’une isolation de 140 mm d’épaisseur et que l’on considère un dormant de 70 mm, la tapée d’isolation fera 70 mm pour venir couvrir l’épaisseur manquante.

À l’heure actuelle, la majorité des menuiseries est conçue avec des dormants dits « monoblocs » : la tapée d’isolation n’est plus ajoutée artificiellement, les concepteurs intègrent directement l’épaisseur nécessaire dans le profil. Tapée et dormant ne font plus qu’un, ce qui augmente considérablement la solidité de l’ensemble, tout en supprimant les ponts thermiques éventuels et en garantissant une étanchéité sans faille. La pose est simplifiée avec le système monobloc.

Etes-vous prêts à isoler ? Si vous avez encore des questions pour savoir quelle épaisseur de dormant choisir, n’hésitez pas à nous contacter par mail !

2017-06-06T15:24:44+00:00 Jan, 2015|Fenêtres PVC|

Laisser un commentaire