Voici comment reconnaître un parquet contrecollé d’un parquet massif !

Accueil/Trucs et astuces/Voici comment reconnaître un parquet contrecollé d’un parquet massif !

Vous apprendre à reconnaître un parquet contrecollé d’un parquet massif : tel est l’objectif de cet article…

Quelles sont les différentes qui existent entre ces deux variations ? Au niveau du prix, constate-t-on des écarts conséquents ? Orion Menuiseries fait le point sur la question…

Parquet contrecollé ou parquet massif ?

parquet bois contrecollé

La grande différence entre ces deux parquets réside dans l’essence qui les compose. Si le parquet massif est formé à partir d’une seule essence de bois, le parquet contrecollé est constitué de trois couches décomposées comme suit :

– la couche de parement (aussi appelée couche d’usure) ; c’est la couche supérieure du revêtement, celle qui reste visible une fois qu’il est posé. Elle est toujours réalisée à partir d’un bois noble comme le hêtre ou le chêne. Plus elle est épaisse et dense, plus le parquet bois pourra être poncé.

– la couche intermédiaire se trouve en-dessous du parement. On la retrouve aussi sous la dénomination « âme centrale » puisqu’elle est au milieu des 3 épaisseurs.

– le contreparement ; c’est la couche la plus profonde, celle que l’on retrouve en-dessous du parquet.
Avant de poser l’un ou l’autre de ces revêtements, il est facile de les différencier. En revanche, une fois posés, l’un et l’autre offrent le même résultat visuellement parlant.

Note : la durée de vie d’un parquet contrecollé dépend directement de l’épaisseur de sa couche de parement. Plus elle est épaisse, mieux elle tiendra la distance sur la durée et plus le parquet contrecollé se rapprochera de la longévité d’un parquet massif.

L’épaisseur de la couche de parement comme point de mire

Elle permet véritablement de reconnaître un parquet contrecollé d’un parquet massif.

On vient de le voir : la durée de vie d’un parquet bois contrecollé dépend directement de l’épaisseur de sa couche externe, celle visible. Aussi, prêtez bien attention à ce paramètre si vous avez opté pour un parquet contrecollé. Par exemple, une couche de parement de 6 millimètres est idéale, car elle s’approche de la résistance de la couche d’un parquet massif.

Prix parquet massif vs parquet contrecollé

On entend souvent que le parquet massif coûte plus cher que sa version contrecollée mais que cette dernière a une durée de vie moindre…

En réalité, ceci constitue des clichés. À titre d’exemple, pour un parquet de bonne qualité, les tarifs au m² sont quasiment identiques. Un parquet contrecollé monolame coûte entre 35 et 70 € du mètre carré là où un parquet massif cœur de gamme tournera autour de 55 à 65 € du mètre carré. On reste donc dans le même ordre de prix.

Une baie vitrée aluminium à galandage pour mettre tout ceci en valeur !

Maintenant que vous disposez d’un joli parquet aux allures authentiques, autant le sublimer avec un apport de lumière conséquent. Pour y parvenir, vous pouvez miser sur votre alliée pour une luminosité naturelle abondante : la baie coulissante alu à galandage. Nous vous en proposons de différentes tailles chez Orion Menuiseries avec une garantie de qualité.
Les vantaux entrant dans les parois murales, cette menuiserie est idéale pour offrir un espace dégagé et mettre en lumière votre parquet bois, qu’il soit massif ou contrecollé.

 

2017-07-18T16:03:39+00:00 Mar, 2017|Trucs et astuces|

Laisser un commentaire