Zoom sur les coefficients de performance thermique

Accueil/Orion Menuiseries/Zoom sur les coefficients de performance thermique

Les coefficients de performance thermique fonctionnent avec les mêmes paramètres mais ne mesurent pas tous les mêmes choses. Orion Menuiseries vous présente divers coefficients puis réalisera un focus sur l’un d’eux en particulier.

Les unités de mesure des coefficients de performance thermique

Tous s’expriment en W/m²K. Comprenez :

watt pour W : cela permet de mesurer l’énergie perdue.

– /m² : par m² de fenêtre étudié (le châssis et le vitrage)

– K = degré Kelvin. Il mesure la différence entre la température extérieure et celle à l’intérieur.

Il s’agit, via ces coefficients, de mesurer la capacité d’une fenêtre (ou d’une partie de celle-ci) à conserver les calories dans votre lieu de vie.

Quels coefficients ?

Concernant les fenêtres, trois coefficients existent pour mesurer ses déperditions calorifiques.

1) Le coefficient dit « Ug » (« g » pour glass)

Il s’intéresse aux performances du vitrage seul en matière d’isolation thermique.

2) Le coefficient dit « Uf » (« f » pour frame)

Il indique les capacités d’isolation du châssis de la menuiserie.

3) Le coefficient dit « Uw » (« w » pour window)

Il mesure les performances thermiques de la globalité de la fenêtre : châssis + vitrage. En ce sens, c’est lui que l’on retrouve le plus souvent comme indicateur retenu pour une menuiserie vitrée vendue.

En effet, ce qu’il faut comprendre, c’est que même une fenêtre équipée d’un double vitrage très performant verra sa capacité d’isolation largement réduite si le châssis s’avère de piètre qualité. Il est donc important de s’intéresser au coefficient Uw pour vérifier les performances thermiques de l’ensemble de la menuiserie.

Quelques chiffres

Un simple vitrage des années 70 montre des performances thermiques catastrophiques aux alentours de 5.2 W/m²K. Une fenêtre PVC double vitrage Orion Menuiseries, quant à elle, tourne autour de 1.3 W/m²K. La différence se voit dans la facture finale : une menuiserie qui isole bien = un bilan énergétique intéressant.

Pour une maison RT 2012, vous devrez miser sur des menuiseries allant de 1.2 à 1.5 W/m²K ; si par contre vous vous dirigez vers une maison passive, il faudra opter pour des fenêtres au coefficient Uw de 0.8 W/m²K.

 

 

2018-10-16T15:44:48+00:00 Oct, 2018|Orion Menuiseries|

Laisser un commentaire