Isoler soi-même une baie coulissante à galandage

Accueil/Trucs et astuces/Isoler soi-même une baie coulissante à galandage

Nous évoquions récemment dans un article l’importance du caisson pour une menuiserie à galandage. Sachez qu’il est possible d’isoler soi-même une baie coulissante à galandage mais attention, il faudra être précis.

En effet, toute erreur de conception se répercuterait directement sur votre bilan énergétique. Il faut donc au maximum limiter les échanges d’air entre l’intérieur et l’extérieur.

Le constat

Une fois que les ouvrants de la baie vitrée à galandage se nichent dans le caisson isolé, ils n’occupent tout de même pas toute la place. Il reste en effet 5 cm devant le caisson et 5 cm entre les vantaux et le mur extérieur.

Ces espaces vides ne doivent pas le rester. Il faudra impérativement les meubler avec des panneaux en polystyrène extrudé, exactement comme ceux que les fabricants de baies à galandage ajoutent lorsqu’ils conçoivent ce type de menuiserie.

Aussi, que ce soit sur sa face avant ou arrière, le caisson doit être parfaitement isolé pour éviter toute déperdition énergétique.

Isoler soi-même une baie coulissante à galandage, voici comment procéder

Comment isoler la face avant du caisson d’une baie à galandage soi-même ?

En règle générale, la face avant d’un galandage fait 50 millimètres. Cela reste peu et vous allez être probablement confronté à un problème : les grandes surfaces de bricolage vont vous proposer des montants traditionnels (Placostyl) de 48 mm d’épaisseur.

Comme vous devez les coupler à une plaque de placo (13 mm d’épaisseur), vous obtenez un panneau total de 61 mm, supérieur donc à votre espace disponible sur la face avant du caisson d’isolation.

Vous devrez donc vous tourner vers des montants moins épais. Cela existe. Cherchez les modèles M36 (36 mm d’épaisseur donc). Une fois la plaque de placo ajoutée, vous obtiendrez un bloc de 49 mm.

Pöur les installer, posez en haut comme en bas des rails. Le premier montant devra être placé à 3 cm du cadre du châssis de la menuiserie à galandage. Ainsi, vous pourrez défaire le profil de finition. Vous le démontez pour engonder le vantail.

À ce stade, vous devez faire des tests de calage. Il est primordial de vous assurer que la plaque de plâtre va s’insérer à la perfection dans l’espace disponible. Pour y parvenir, le mieux reste de prendre une chute de placo et de la glisser entre le montant du Placostyl et le couvre-joint de la menuiserie. Ainsi, vous êtes certain que la distance est optimale.

Note importante : ne vissez jamais les profils du Placostyl sur le dormant du châssis de la menuiserie.

Comment isoler la face arrière du caisson d’une baie à galandage soi-même ?

Des panneaux en polystyrène extrudé (de type Styrodur) s’avèrent pertinents pour isoler la face arrière du caisson de votre baie vitrée à galandage. Vous en trouverez en plusieurs épaisseurs disponibles. À vous de voir lequel est le plus adapté afin d’isoler l’espace restant entre le mur extérieur et les vantaux de votre baie coulissante à galandage.

Note importante : vous devez laisser dix millimètres entre le galandage et le mur. Ainsi, si vous disposez de 65 mm entre ces deux éléments, optez pour des plaques de polystyrène de 55 mm. C’est important car les murs ne sont pas toujours linéaires. Aussi, si vous placez une plaque isolante trop épaisse, la baie vitrée coulissante à galandage risque de la frotter, pouvant, à la longue l’abîmer et créer des dommages.

Pour qu’ils adhèrent parfaitement au mur, utilisez du silicone spécial bâtiment. Vous en mettre tous les 50 cm puis vous plaquerez les panneaux en polystyrène extrudé pour qu’ils se collent.

Pour garantir l’étanchéité de l’ensemble, veillez à opérer des finitions impeccables. Misez sur le cordon de silicone à appliquer sur le joint des plaques.

Dernier point important : la baie à galandage doit être parfaitement isolée de l’air extérieur. Il faut donc protéger son châssis. Pour ce faire, appliquez un cordon de silicone tout le long de son profil. Cela limitera les infiltrations d’air via les espaces non protégés.

 

2021-04-02T09:35:03+00:00 Avr, 2021|Trucs et astuces|

Laisser un commentaire