Question client : pourquoi ma fenêtre condense ?

Accueil/Question client/Question client : pourquoi ma fenêtre condense ?

Aujourd’hui sur le blog, nous nous penchons sur la question : pourquoi ma fenêtre condense ? Nous vous donnons également des pistes pour éviter que cela se produise.

Le constat

Lorsque la température extérieure chute, l’humidité pénètre chez vous. Habituellement, on la retrouve via de la buée sur vos vitrages. Ceci est dû au fait que l’air chargé en vapeur d’eau entre en contact avec les parois vitrées froides.

Deux facteurs favorisant cela sont reconnus :

– une mauvaise isolation de vos fenêtres

– un degré hygrométrique élevé.

Il existe des préconisations pour réduire la condensation sur vos fenêtres. Mais si rien ne fonctionne, il faudra vous résoudre à changer vos menuiseries.

Conseil n°1 pour éviter la condensation : l’aération

En ventilant régulièrement votre intérieur (idéalement au moins 10 minutes deux fois par jour), vous améliorez la qualité de l’air. Aérer permet aussi d’évacuer le trop plein d’humidité : c’est donc une nécessité pour bénéficier d’un air ambiant sain.

Note : assurez-vous que votre système de ventilation fonctionne bien. S’il ventile de manière insuffisante, le taux hygrométrique de votre lieu de vie sera catastrophique.

Conseil n°2 : la bonne température

Idéalement, la température de votre habitation sera comprise entre 19 et 21 degrés. C’est la température idéale pour réduire au maximum l’effet de saturation en eau de l’air ambiant.

Attention : un environnement trop humide est loin d’être bénéfique pour la santé.

Conseil n°3 : veillez à ne pas créer une production de vapeur trop importante

La vapeur d’eau se retrouve dans toute la maison et pour cause…Elle est générée par vos actions du quotidien : quand vous prenez une douche, quand vous cuisinez, lavez vos affaires ou les faites sécher…Même les plantes contribuent à augmenter la présence de vapeur dans votre maison.

Tout ceci peut créer un ruissellement sur vos vitrages. S’il est peu important, cela reste bénin. En revanche, si la condensation est permanente, c’est qu’il est temps de mieux isoler.

Conseil n°4 : si trop de condensation, changez vos fenêtres

Les fenêtres ne sont pas que des ouvertures sans but autre que de permettre d’aérer. En réalité, à partir du moment où elles sont dotées d’un bon coefficient de déperdition d’énergie, elles sont de formidables alliés dans la course anti-gaspillage énergétique.

Grâce à leur excellente isolation, les fenêtres au coefficient Uw compris entre 0 et 1.4 W/m²K empêche la condensation. Elles conservent également la chaleur à l’intérieur. Ainsi, même lorsqu’il fait très froid, la température ambiante reste confortable au sein de votre habitation.

Ceci sera bénéfique à divers niveaux :

– grâce à la chaleur conservée, vous économisez sur votre facture de chauffage ;

– l’humidité étant supprimée, plus besoin d’opérer de travaux sur un mur moisi ou un élément pourri.

– votre santé est préservée car vous vivez dans un environnement sain.

Aussi, si les phénomènes de ruissellement et de condensation sont récurrents chez vous et que votre lieu de vie s’en trouve impacté, pensez à changer vos fenêtres. Optez pour des menuiseries sur mesure avec pour critère primordial un coefficient de déperdition énergétique excellent.

 

 

2021-04-15T09:52:06+00:00 Avr, 2021|Question client|

Laisser un commentaire